L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

dimensions VMT et VMC

 Pour ceux qui ont compris le fonctionnement des Vannes à membrane et qui ne cherchent que les dimensions un topo résumé:

trouver.jpg

 

 

Dimensions des VMT

Les fourchettes de calcul du fonctionnement normal et les dimensions idéales recommandées  des VMT sont toutes déduites à partir du seul diamètre d'alimentation Ø A qui est lui-même déduit de la section théorique de la lumière s :


 En partant du D diamètre d'alimentation= ØA= ØB qui est égal au diamètre de sortie,  la section du tuyau d'alimentation doit être dans un rapport voisin de 6 fois la section de la lumière (de 5 à 7 ).

s=section lumière

S= ΠD*D /4 on a  S/s environ égal à 6 

 

Ce qui permet un équilibre par construction des puissances sonores des flûtes entre elles sans autres réglages (comme des papillons dans les gravures).
Rappel :

Ø 5 est le diamètre interne du tuyau de commande qui relie la chambre à la flûte de pan.

Ø 4 est le diamètre du capillaire qui relie le tuyau d'arrivée à la chambre soit directement à travers la membrane soit par dérivation percée et avec réglage par vis pointeau.
                                                                                                              VMT.png
         
                                                                                                                possible                  idéalement
s=section lumière S= ΠD*D /4 on a  S/s                                              entre 8 et 4         soit S/s entre 5 et 7
Rapport Ø 5/ Ø A   diamètre de commande /alimentation             entre 1 et 1/5          soit Ø 5/ Ø A=1/2

Ce rapport n'est pas respecté partout pour simplifier les approvisionnements et a peu d'influence


Rapport   Ø 5 / Ø 4  commande/fuite (plus important)                       entre 2 et 6             soit Ø 5 / Ø 4=3
Δ=Profondeur de gaufrage (déformation membrane)                        Δ =ΠD*D / 2L          soit Δ=3/4D
P=Profondeur de chambre                                                               entre1/2 et 2D         soit P=D
L=Largeur de chambre (diamètre d'outil)                                          entre 1 et 3D           soit L=2D
E=Distance entre les trous A et B                                                    entre D/10 et 2D      soit E=D/2

Exemples pour un diamètre moyen ØA choisi à :

D=10mm on  déduit  E=5mm  Ø 5=5mm   Ø 4=1.7mm   L=20mm   P=10mm   Δ≈8mm  
D=12mm on  déduit  E=6mm  Ø 5=6mm   Ø 4=2mm      L=24mm   P=12mm   Δ≈9mm
 
Le perçage des conduits du siège sont faits avec de simples forets ordinaires et celui de la chambre avec une mêche forstner donc un outillage courant dans l'atelier d'un bricoleur comme pour les VMT.

¨Par contre, pour les VMC le perçage des couronnes concentriques demandent à utiliser deux scies cloches l'une pour obtenir le diamètre interne et l'autre pour obtenir le diamètre externe, en utilisant la cote interne pour la première cloche, puis la cote externe de la seconde cloche. c'est un outillage moins courant dans les ateliers des constructeurs amateurs et de plus les calculs sont compliqués car la plus part des scies cloches vendues en France sont fabriquées à l'étranger avec des normes en cotes impériales donc en pouces.

 


tableau des dimensions des VMC

 

Lorsque ce diamètre n'est qu'approchant on peut l'obtenir en redressant la dents la plus externe ou la plus interne selon le cas. Pour les VMC de petit diamètre on n'utilise qu'une seule cloche qui en général approche les deux cotes simultanément. On n'est contraint par l'épaisseur de la paroi de la cloche elle-même (il n'existe pas de cloche de faible épaisseur) .

 

Les VMC demandent donc un outillage spécifique moins courant et un nombre important de cloches en plus des mèches forstner communes aux VMT.


elles sont dans la feuille 2 du diapason que vous pouvez charger ( tableau Excel modifiable)
 en cliquant sur le lien:

diapason à progression variable

 
On constate que pour un orgue pneumatique 27t Erman les cloches de grand diamètre ne servent que pour une ou deux flûtes  alors que les vannes de petit diamètre peuvent servir à plusieurs flûtes (jusqu'à 8 successives avec la cloche pour alimentation de 6mm de diamètre applicable aux flutes 20 à 27). On constate aussi qu'il n'est utilisé qu'une seule cloche pour faire la couronne des vannes des flûtes N°7 à 27.

 

Que l'on n'utilise pas tous les diamètres mais que l'on peut étager les diamètres d'alimentation en fonction des diamètres d'outils disponibles pour éviter les diamètres les moins courants principalement dans les gros diamètres (par exemple pour éviter les diamètres impairs moins courant que les diamètres pairs).

 

On constate aussi que dans les VMT la chambre n'est que 2 fois plus large que le diamètre d'alimentation et que dans les VMC cette chambre est de 2.7 fois plus large que le diamètre d'alimentation. Les VMC sont plus ergonomiques mais plus encombrantes et aussi plus pointues à régler.

 

On constate aussi que la profondeur de gaufrage de la membrane est plus importante dans les VMT 3/4 soit 0.75 du diamètre alors que dans une VMC elle est de 0.6. L'air y circule plus facilement et les effets de voûte moins fréquents.

 

Le réglage des répétitions est principalement fonction du rapport  Ø 5/Ø4,   rapport des diamètres de commande/fuite. C'est pourquoi il est intéressant de l'obtenir par une vis pointeau de réglage, ce qui rend ces réglages rapides et pratiques.

 

On peut aussi construire des VMC sans les scies cloches par la méthode des tourillons.

On perce des tourillons dont le diamètre extérieur est le diamètre intérieur de la couronne, avec un simple foret du diamètre de l'alimentation on l'enserre d'une pièce ; le siège qui est percé au diamètre extérieur de la couronne. Il reste à confectionner la chambre et le capot pour recouvrir la membrane.

006 tourillon.png

Une VMC avec tourillon, siège, chambre et capot
007 tourillon2.png

Une fois collée il y a moins de pièces

008 tourillon3.png

 

Finalement on peut à moindre frais d'outillage faire les 23 flutes de montre en VMC et les 4 basses en VMT accolées ou intégrées.

Feuille 3 le diagramme d'Ising

diagramme.gif

retour page d'accueil



03/10/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 144 autres membres