L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

amours-et-primtemps.mp3

Bernard et Philippe vous proposent de comprendre le fonctionnement de l’orgue de barbarie en général, pour construire le votre, en particulier. Car c'est comme construire sa maison; même si vous trouvez un plan tout prêt il faudra l'adapter à la taille de votre famille, votre terrain, son orientation, vos besoins.

Pour l'orgue c'est pareil vous n'aurez pas le même outillage, les mêmes fournitures, les mêmes habitudes de travail, la même utilisations. Un plan sans autres explications ou adaptations vous permettra de faire l'orgue qui répond aux besoins de celui qui vous le montre, pas celui qui correspond à votre cas.

 

baniere-orgue reduite-reduite.jpg

 

pour traduire dans l'une des 10 langues disponibles sélectionnez la votre en haut à gauche de votre écran

 To translate into one of the 10 avaible languages, select yours in the top left of your screen

 

 Pour nous présenter:  qui sommes nous?

à gauche Bernard et un 42/27 touches pneumatique et midi, à droite Philippe et son 27 T

 

000001 sarlat 2011-R.png

 

 

 

 

 Construisez ou entretenez votre orgue en consultant les articles de ce blog ou

après un stage presque gratuit d'orgue de barbarie

  

Pour  s’inscrire au stage

  

Prochain stage 2023
à programmer

 

 

 

 

 La vidéo du premier stage en septembre 2006

cliquez dans l'image pour voir la vidéo

 

premier stage.png

 

 La  vidéo en accéléré du montage d'un orgue en 9 minutes

 

 

le rassemblement de Rosny cliquez sur le lien pour plus d'informations

Il a eu lieu le samedi 21 mai 2022

 

 

 

   Derniers articles et popularité

 

 

 

Prochains festivals, rassemblement ou événement

à venir pour 2023


 

 

Les pages de ce blog détaillent nos expériences, nos astuces et tours de main personnels, développés pendant la construction d'orgue de barbarie en particulier et la musique mécanique en général.  L'ensemble est décrit pas à pas dans nos photos et nos articles. Mais nous y avons aussi intégré les techniques des autres que nous avons essayées et modifiées ou adoptées, et parfois abandonnées.

Nous montrons et reconnaissons donc aussi nos échecs...

De la pratique pour les débutants, mais aussi de la théorie pour les constructeurs confirmés, des livres, des thèses de recherche, des vidéos, les sites des autres à visiter, etc...

 

Il accumule progressivement les réponses aux remarques et aux questions des stagiaires et des tourneurs amateurs qui construisent ou ont construit un orgue, pour les stagiaires, après les  trois jours de stage  et quelques centaines d'heures de travail, mais aussi pour les bricoleurs qui se contentent de glaner des recommandations sur le Net, mais avec une phase plus longue de mise au point du projet et de sa réalisation.

C'est un choix individuel une grosse économie de temps ou une petite de budget.

 

Il y a un plaisir incroyable à partir de bois brut et de le faire chanter pour en faire un instrument de musique qui justement ne demande pas d'apprendre la musique pour en jouer: c'est magique et miraculeux!

Nous n'imposons à personne l'obligation de faire uniquement selon les procédés conseillés ici, à chacun de se faire une idée après ses essais et la construction de prototypes pour adopter ou non une méthode.

Nous acceptons volontiers qu'il existe d'autres moyens pour atteindre un même objectif, ce qui ne nous empêche pas d'avoir aussi un avis personnel justifié par une expérience et une pratique clairement exposée.

 

En tout cas ce blog démontre que la construction d'un orgue de barbarie est une activité à la portée d'un bricoleur ou une bricoleuse tenace et motivé(e), ce qui peut contrarier ceux qui pensent avoir réalisé un exploit hors du commun et qui se prennent pour des petits génies...

Nous avons aussi quelques  ennemis jurés prêts à nous excommunier, voire nous bruler vifs sur un bucher pour hérésie s'ils en avaient la possibilité et ça nous fait beaucoup rigoler quand on mesure la futilité du sujet et le nombre très restreint de personnes concernées.

Ce sont généralement des gardiens auto-proclamés d'une soit disant  tradition dont ils ignorent l'origine.

 

Notre philosophie; "à plusieurs on n'additionne pas les compétences on les multiplie!" 

Ce blog est donc le résultat et la mémoire collective de nombreuses interventions. Il est aussi destiné à mettre à disposition des autres constructeurs amateurs ce que nous aurions aimé trouver à nos débuts et que nous avons mis en forme progressivement au fur et à mesure de nos essais, travaux et parfois nos échecs.

 

Il n'y a pas encore tout, mais il y a l'essentiel! En effet il y a déjà suffisamment d'éléments puisque plusieurs internautes ont fabriqué un orgue de barbarie en utilisant les plans et les articles existants sans suivre le stage.

Il nous reste des articles en réserve pour le futur sur quelques points de détail.

 

Nous sommes donc des adeptes du "faire par soi-même" le do it Yourself, DIY des anglophones.

En espérant partager nos expériences et essais, pour provoquer chez chacun d'entre vous, débutant, visiteur occasionnel ou adepte averti, l'envie de faire encore mieux et surtout plus facilement!

Nous pensons et démontrons que l'on a pas encore tout essayé et qu'il y encore des améliorations voire des modifications importantes à apporter avec les matériaux, les techniques et les outils modernes qui sont eux aussi en constante évolution.

 

Si vous avez des difficultés pour vous retrouver dans les articles utilisez le bouton de recherche personnalisée par mots clé en haut à droite des pages du blog.

 

 

Vous pouvez consulter:

 

Tous les articles successifs.

Les articles sont regroupés par catégories: généralitéstechnique et  réalisations  puis ces catégories sont divisées en sous catégories,

Chaque article aborde un point spécifique de manière indépendante, mais coordonnée par des liens, pour proposer un ensemble cohérent et permettre à chacun de comprendre la théorie et les techniques en jeu pour construire son orgue.

Ces liens se signalent en bleu et ils passent en souligné lorsque vous pointez votre souris dessus. Un clic gauche le lance, un clic droit donne le choix de l'ouvrir dans un autre onglet ou une autre fenêtre. Il vous sera donc souvent nécessaire d'ouvrir des onglets successifs puis de les refermer ou de retourner en arrière avec la petite flèche (reculer d'une page) de votre barre de navigateur pour retrouver son point de départ, voire de travailler en multi-fenêtrage, pour ne pas se perdre dans les chemins successifs.

Je conseille de lire d'abord un article sans suivre ces liens comme dans un livre, puis de le parcourir à nouveau en suivant les liens pour "surfer" sur le blog et comprendre les relations entre les articles. Les articles paraissent en moyenne au rythme d'un par mois et ce, depuis 2006.

 

Mes vidéos sur Youtube qui totalisent plus de 8 heures pour tout visualiser:

 

Les  vidéos de Philippe  mises en ligne depuis 2012

 

Les anciennes vidéos des ex-blogs-gpto1 à 6 qui ont été toutes supprimés par un coéquipier indélicat depuis 2014, après avoir tenté de les rééditées en supprimant les passages où j'étais présent. Mais comme ces vidéos m'ont été expédiées par l'auteur lui-même avec l'autorisation écrite par mail de les publier sur les blogs  dont j'assurais personnellement et seul la gestion, Je suis donc toujours en droit de les rétablir ici, et aujourd'hui je suis devenu l'auteur original de leurs publications pour les plateformes vidéos du fait qu'il les a fait disparaitre de son compte.

 

Vous pouvez consulter et utiliser toutes les photos et dessins libres de droits dans l’album photo ou réparties dans les articles et les galeries de photos.

 

Nous n'avons aucun scrupule à reconnaître que l'on s'inspire aussi du travail et des sites de ceux qui ont l'amabilité de mettre leurs expériences à disposition sur le net. Généralement nous citons nos sources et laissons la paternité des idées que nous empruntons à ceux qui nous les ont inspirées quand nous avons noté d'où elles sont extraites.

Vous devriez trouver des réponses à quelques questions les plus fréquentes sur la construction d'un orgue et plus généralement sur la musique mécanique.

N'hésitez pas à nous proposer d'y intégrer les vôtres que nous n'avons pas encore abordées.

 

Nos principales particularités qui nous distinguent depuis 2003: les  vannes à membrane tangentielle (VMT) et les vannes à membrane concentrique. (VMC) que l'on peut   intégrer dans chaque flûte.

 

Cette technique des vannes à membrane supprime la boîte à soupape (collective) considérée avant nos modifications comme la principale difficulté dans la construction d'un orgue de barbarie, tel qu'il a été conçu par Jean-Paul Erman et commercialisé dans les années 1980.

 

De plus en intégrant les vannes dans le noyau des flûtes et donc en individualisant la commande, l'harmonisation, l'accordage, les démontages et remontages successifs pour l'entretien sont aussi simplifiés, puisqu'une intervention sur une flûte et sa vanne intégrée ne risque pas d'influencer le fonctionnement des autres.

 

L'orgue ne se compose plus que de trois parties de la catégorie technique:

les flûtes et préférentiellement  celles à vanne intégrée

 

et par la suite une innovation personnelle les phicophones .

 

 

 

- la soufflerie, avec son vilebrequin et sa manivelle qui nécessite des techniques mécaniques et pneumatiques moins courantes que celle de menuiserie.

 

 

- le chemin des cartons, qui est maintenant la partie qui a le plus évolué pour permettre des réglages sur tous les axes du guidage du carton.

 

- En introduisant les flutes à vanne intégrée, nous avons donc fait disparaitre la boite à soupape qui était la partie la plus compliquée pour les constructeurs amateurs et qui était le motif le plus courant d'échec. Les répétitions sont optimums et avec un exact équilibre de temps d'ouverture et répétition avec les vis de répétitions.

 

- L'équilibre des puissances sonores est fonction des diamètres d'alimentations adaptés avec nos calculs de diapason, les basses sont nettement plus puissantes ce qui est un défaut courant dans les orgues Erman de nombreux orgues d'amateurs.

 

- Les hauteurs de bouches peuvent être réglables avec les phicophones même après collage et vernissage.

 

- En intégrant le distributeur dans le collecteur, on fait disparaitre les raccords souple PVC et on déplace les clapets pour qu'ils soient démontables ou accessibles sans décoller le cuir des pompes, tout en permettant de faire un Gavioli par la suite.

 

- Le chemin des cartons se dote de presseurs réglables en pression pour orienter le carton vers le bord de référence ou avec des vis de réglage de pression pour éviter le patinage et orienter le carton vers le bord de référence et régler l'alignement de la flute de pan sur les trous des cartons même avec des décalages en suivant les écarts des noteurs.

 

 - la flute de pan est à trous carrés pour une meilleure dynamique de transition, elle est réglable en hauteur et déplacement latéral, pour se caler sur les cartons mal alignés.

 

- les wouaps disparaissent même avec un carton dont les plis sont marqués par des bourrelets,

l'étanchéité du carton sur la flute de pan toujours assurée par des ressorts réglables en pression.

 

Vous pouvez cependant utiliser les techniques de boites à soupapes Erman ou Hopp et même les  moteurs traditionnels comme les pillbox, wurlitzer, etc...

 

Préalablement, il faut définir son projet pour réviser les plans en fonction de vos choix.

 

 

Puis savoir dans quel ordre le construire 

 

et enfin après les tests indispensables on va l’assembler

Comme on peut le constater il faut tout lire avant, pour comprendre et c'est long, pas très compliqué mais plein de détails et d'astuces!

 

Le principe général qui prédomine dans la construction d"un orgue de barbarie, c'est l’étanchéité tout en conservant la possibilité de tout démonter pour accéder à tous les endroits.

C'est ce qui me fait dire systématiquement que lors de la construction d'un orgue, on ne fait pas de la lutherie mais de la plomberie et en plus avec du bois...

 

Puis vous harmoniserez, réglerez et stabiliserez votre orgue en supprimant les bruits intempestifs, une phase souvent négligée qui est bien plus prioritaire que de passer immédiatement à la décoration. Cette phase fera toute la différence entre un orgue correct et ce que  Michel Fischer appelait une "caisse à savon" et ce que les BOB ou certains professionnels appellent un "bouzin"...

 

Vous pouvez voir nos évolutions au travers des modifications et améliorations accumulées depuis la première construction de Philippe en 2003 dans le bilan de plus de 10 ans (et bientôt 20) d’activité.

 

Les fichiers les plus téléchargés du blog les plans dans la section technique puis atelier. Il y a déjà plusieurs versions car ils ont évolués avec le temps et nos améliorations. Ils vont continuer d'évoluer car on a encore des idées de modifications. Vous devrez les adapter à vos besoins comme déjà expliqué dans l'article définir son projet.

 

Ensuite vous pourrez évoluer aussi en construisant un orgue à anche, un orgue avec registres et plusieurs jeux de flutes, des voix célestes, des anches, élargir à un 42 touches voir un 54 touches ou encore plus, passer à la commande mécanique, introduire un Gavioli, une motorisation de la manivelle, compléter avec un système midi, introduire des percussions, des automates, etc...

 

Nous avons mis aussi à disposition de ceux qui cherchent des informations sur la remise en état des pianos pneumatiques automatiques fonctionnant avec des rouleaux de papier ou avec un système midi, ainsi que nos recherche sur les pianos reproducteurs avec la dynamique et la vélocité, donc plus généralement sur les autres instruments de musique mécanique au sens large.

 

Dans le même ordre d'idée nous avons mis à disposition des informations sur la  midification d’un accordéon actionné par soufflerie ou les bras d'un opérateur,

 

Vous avez la possibilité de relier tous ces instruments par WIFI.

 

Ces techniques permettent de mécaniser d'autres types d'instruments par exemple un vibraphone frotté.

Vous pourrez alors construire un  orchestre complet avec les instruments de votre choix.

 

Parcourez nos réalisations et nos projets

   

En consultant l'article festivals, rassemblements, stages, forums et musée, où en surveillant l'en-tête de la page d'accueil, vous pourrez vous tenir au courant des prochains festivals ou des lieux et dates des rassemblements de constructeurs amateurs et échanger sur les forums consacrés à l'orgue de barbarie ou la musique mécanique. Vous pourrez organiser des visites dans les musées et collections d'instruments de musique mécanique où participer au prochain stage de construction.

 

Vous trouverez aussi comment  construire une perforatrice pilotée par informatique avec  un poinçon et une matrice à trous carrés  pour perforer vos cartons et  les techniques de pliage du carton.

 

Vous pourrez aussi vous  initier à la tonotechnie avec un componium.

 

Pour  écouter l’orgue fonctionnant avec des vannes à membrane sans tourner la manivelle, cliquez sur les liens vers ces airs dans téléchargement

 

Le principe du fonctionnement d’un orgue de barbarie en images avec une flute à vanne intégrée pour expliquer simplement.

La consultation de ce blog n'est soumise à aucune condition: pas de restriction ni inscription préalable, aucune publicité intrusive dans ce blog, sauf par les vidéos à cause de youtube ou dailymotion, absence (vérifiée) de virus. Il est conforme au format https c'est à dire sécurisé. Vous pouvez également laisser librement des commentaires dans les photos ou les articles. Nous n'avons qu'une seule exigence si vous désirez vous inscrire (pour recevoir les avis de mises à jour et news ou surtout des réponses à vos questions), vous devez donner un mail valide.

 

La courtoisie et la bonne humeur sont donc recommandées sinon indispensables pour nous mettre dans le meilleur état d'esprit pour vous répondre. Vous êtes ici comme chez nous!

Un conseil utilisez les mots magiques! Pour ceux qui n'en connaissent, pas ce sont: bonjour, merci et s'il vous plait...

https://static.blog4ever.com/2010/06/419759/artfichier_419759_5630809_201604195824525.jpg


 

Comme lors de toute connexion informatique, votre PC nous retourne :
votre IP, ville de connexion, système d'exploitation et navigateur.

 

Pour intervenir sur ce site vous laissez automatiquement une trace de votre IP et pour vous inscrire, vous devez vous présenter et répondre aux deux questions préliminaires, bizarrement cela évite des polémiques inutiles. Les pseudos sont donc autorisés mais pas l'anonymat.

 

Toute intervention dictatoriale ou contenant des injures, sera au minimum modifiée voire plutôt supprimée.

 

Toute intervention purement polémique ou à but publicitaire hors sujet comme un site porno ou vente du type viagra entraîne l'exclusion automatique et sans préavis de l'IP correspondante, vous ne pourrez plus intervenir.

 

 

 

 

 Votre liberté s'arrête quand commencent vos mauvaises intentions...

Ces règles ne gênent donc pas la majorité qui vient pour parler de la construction d'orgue de barbarie ou de la musique mécanique!

 

 

Date de création 18 juin 2010

total de visites: 275815 

 

 

Visitez aussi mon blog sur les casse-tête

 

 

Visitez aussi le blog  Playmaths

 

 

 Pour traduire dans l'une des 10 langues sélectionnez la votre en haut à gauche de votre écran

 

To translate into one of the 10 avaible languages, select yours in the top left of your screen