L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

définir son projet

Construire un orgue ou construire son orgue ce n'est pas toujours la même chose!

 

Même si comme je le dis souvent comme une boutade: " c'est la même chose en pas pareil..."

 pareil-R.jpg


 

Avant de se lancer dans l'atelier il faut définir son projet. Pour le mettre en forme, il faut se poser plusieurs questions et choisir. Comme choisir c'est renoncer aux autres possibilités, il faudra faire des compromis.

 

Voici quelques questions essentielles et les possibilités de choix à votre convenance:

 

Tout d'abord si pour un premier orgue les constructeurs amateurs adopte généralement un jeu unique de bourdons, ils peuvent soit pour le premier jeu comme pour le premier orgue et suivant, choisir  un autre type de jeu; flutes ouvertes, picolos, jazz flutes, vibratones, violons,  diaphones etc.. Et même plusieurs jeux , de même nature pour faire des voix célestes, de différentes natures pour changer de timbre en ajoutant des registres. On commence à se perdre et se mordre la queue! Car ces connaissances ne sont pas toujours celles d'un débutant et il faut avoir analysé ses goûts, ses contraintes, sa capacité de construction et ses méthodes de travail, ses possibilités d'approvisionnement.

 

par exemple comme le 529 plutôt réservé à un deuxième orgue.

http://orgue-de-barbarie.pagesperso-orange.fr/r29.htm

http://orgue.perforatrice.pagesperso-orange.fr/#Orgue_5_jeux

 

Pour cela il faut choisir son diapason qui fixe les dimensions et le timbre de votre jeu de flûte, si vous n'en faites qu'un seul jeu
 
Si vous décidez de faire d'autres jeux comme des voix célestes, un orgues à 2, 3 jeux  et même plus..
il faudra un ou plusieurs registres et prévoir leurs implantations dans votre plan
Et calculer séparément chaque diapason! Je n'ose parler d'un jeu de anches si en plus vous l'envisagez...
 
Pour un premier orgue, je recommande un jeu unique de flûtes phicophones:
Mais chacun peut choisir d'autres types...Mais cela a une influence à la fois sur la définition du projet et sur son ordre d'exécution.
 

Ensuite il faut se poser ces questions:

 

1) Je veux jouer en extérieur dans la rue ou en intérieur dans une maison de retraite? Voire entre les deux?

la puissance du son est fonction de la pression, corrélativement on devra chanter plus fort et peut-être envisager un micro et un ampli.

Faire les deux avec un même orgue sera fonction de votre puissance vocale, ou c'est l'orgue qui sera fonction de votre voix.

En gros une pression normale de 11 cm d'eau donne un orgue de puissance adaptée au chant dans une maison de retraite et on peut aller jusqu'à une pression de plus de 20cm d'eau pour jouer dans la rue, mais un micro deviendra indispensable. Il faut éditer son  propre diapason en modifiant les paramètres de construction en haut à gauche pour obtenir le bon compromis.

 

2) Je veux jouer dans un style rétro ou traditionnel sans électronique donc sans midi avec seulement des cartons et une manivelle pas de moteur pas de batterie dans un soucis d'écologie et de bilan carbone.

C'est très bien car en fait les contraintes sont moins nombreuses! Pas besoin, par exemple, de se poser de questions sur la position de la boite de presseurs.

 

3) Je veux au contraire pouvoir jouer en midi seul et sans carton. parfait! ça simplifie la construction on n'a plus besoin du chemin des cartons!

Les tubes de commande sont seulement raccordés aux  solénoïdes ou électro-vannes du système midi. Cela allège l'orgue mais il faut prévoir la place de l'électronique et d'une batterie ou un système d'alimentation sur piles ou encore par alimentation secteur avec un transformateur.

 

4) je veux jouer avec des cartons et aussi avec un système midi.

simple on fait d'abord un orgue traditionnel et on l'équipe ensuite du système midi. On a donc un peu plus de poids pour l'orgue mais beaucoup moins de poids et de besoin place dans la charrette pour les cartons.

 

 5) je veux pouvoir passer dans des portes standards de 73 cm ou encore j'ai un réduit pour ranger mon orgue mais sa  porte fait 63 Cm (il faut aussi penser à prendre la cote entre les montants du bâti qui réduit encore le libre passage).

 Il faut alors étudier son plan surtout de profil en tenant compte du débord de l'axe de manivelle qui dépasse même manivelle déposée (sauf astuce de raccordement pour dégager cette partie). Ce qui implique aussi que vous avez déjà fixé la disposition des flûtes de montre et des basses compatibles avec votre projet, exemple:

coté-VMT intégrés.png

 

 

Observez la place des basses. Les flutes de la montre sont de type phicophone avec 2 rangs, par exemple parce que la largeur du rang dépasse la longueur du collecteur. La n° 27 et les flûtes les plus larges et hautes avec une entrée d'air en pied verticale en rang devant et la n°5 et d'autres plus courtes en rang arrière avec une entrée d'air horizontale percée dans le distributeur intégré dans le collecteur de couleur rose. La disposition d'ensemble permet à  la boite de presseurs de s'ouvrir complètement avec une charnière basse. Il faut tenir compte du débord de l'axe de manivelle car dans ce cas la manivelle et sa poulie sont coté tourneur. L'ensemble fixe les trois dimensions largeur, hauteur, profondeur de l'orgue en fonction des choix initiaux pour chaque partie.

 

 

 6) je veux pouvoir transporter mon orgue (et la charrette) dans le coffre de ma voiture.

Alors là votre plan sera d'abord fonction de votre coffre de voiture que je ne connais pas et de votre projet que vous seul pouvez modifier. Vous pouvez par exemple être amené à limiter la hauteur des flutes de montre et donc à les mitronner.

 

7) comment disposer mes flutes en V en A en escalier etc...C'est selon le gout de chacun.

 

8) choisir la méthode de construction de mes vannes en fonction de mon outillage:

VMT si je dispose de mèches forstner ou VMC si je dispose des scies cloches indispensable (voir l’article)

 

9) choisir la méthode de construction des flutes en fonction du critère précédent:

flutes à vanne  accolées ou intégrées?

 

10) Les tubes de raccord des pieds de flutes seront-ils horizontaux ou verticaux? donc avec le pied de flute sur le distributeur ou en façade du distributeur. Regardez les flutes n° 5 et 27 du croquis de la vue de coté ci-dessus au paragraphe 5.

 

11) Où et comment placer les 4 basses

Comment placer 4 flûtes sur la hauteur des trois premières ... en coudant les deux dernières

basses-png.png

 

12) je veux faire mes cartons moi-même et construire un 42 touches chromatique pour la facilité de notation (voir l'article sur le 42 de Bernard)

 

Il y a encore d'autres questions que vous vous poserez pour des raisons personnelles que je ne connais pas encore. Mais posez vos questions, on va chercher les réponses et quelques fois y répondre!

 

Les raisons sont donc multiples et les solutions souvent déjà proposées dans le blog. Mais multiplier les contraintes peut vous amener à des solutions incompatibles qui doivent alors être résolues par un ou des compromis...

 

Sinon copiez un orgue standard existant et une fois la technique comprise et maitrisée faites un deuxième orgue qui répond à un projet personnel et automatiquement mieux défini!

Donc ça double le travail, mais le plaisir aussi...

 

pareil 3-R.jpgpareil 2.jpg  

 

 

 

 



23/04/2019
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 153 autres membres