L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

Fixation des flûtes

humour fixation.jpg

 

Nos flutes doivent être démontables facilement pour l'entretien, mais fixées pour ne pas bouger lors des déplacements.

Du coté du pied on a déjà fait cet article où on doit principalement se soucier de l'étanchéité.

Mais à l'autre extrémité, le haut des flutes, pour éviter que ça bouge c'est tout un programme...

Bien sur quand je dis l'autre extrémité, il s'agit de la fixation haute et non pas des tampons ou systèmes de réglage de la fréquence!

 

J'ai observé une tripotée de méthodes. Car il y a une contradiction entre vouloir fixer nos flûtes pour éviter qu'elles ne bougent et en même temps se réserver la possibilité de toutes les démonter individuellement sans pour autant les dérégler.

 

Vis, queue d'aronde, aimant, boulon et insert, serrage avec entretoise, crochet divers, coinçage conique etc...alignées sur l'avant ou sur l'arrière ou encore alignées sur l'axe des tubes d'arrivées et même pas alignées du tout...c'est comme les couleurs il y en a pour tous les goûts.

 

Le tout en forme de V de A ou inclinées, dégradées dans l'ordre...

D'ailleurs le mot organiser vient de l'orgue lui même: on range comme dans un orgue...

 

Une idée que je n'ai pas encore mise en œuvre qui m'est venue en installant des modules supplémentaires dans mon tableau électrique:

Un rail din et autant d'éléments enclicables semblables à ceux qui sont sont derrière chaque module que l'on fixe derrière chaque flûte.

 

Un autre système bricolé et qui a déjà été testé mais plus complexe avec des crochets à ressorts sur une pièce collée sur le corps de flute qui accroche  la flute sur l'encoche d'une barre transversale.

C'est rapide à démonter, ça tient bien transversalement, ça maintient la flute enfoncée sur son pied, mais c'est compliqué et donc long à fabriquer:

 

 

vue d'ensemble

1.jpg

 

 

il faut tourner le crochet en appuyant

2.jpg

 

 

vue de détail du ressort

3.jpg

 

 

vue d'un élément démonté

4.jpg

 

 

vue d'une flute démontée

5.jpg

 

 

la méthode de Claire la seule stagiaire à avoir fini son orgue à ce jour:

 

DSC03952-R.jpg

 

 

 

 

 

DSC03953-R.jpg

 

IMG_4823.jpeg

 

 

Chacun va trouver une solution originale en fonction des ses approvisionnements, son outillage et ses pratiques personnelles..

N'hésitez pas à faire des propositions et des commentaires pour compléter cet article.



31/12/2020
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 198 autres membres