L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

la page de Claire

homme femme.png

 

Dans la communauté des constructeurs amateurs chacun ne connait qu'une seule femme qui a construit son orgue un 27 touches avec 2 jeux en voix célestes il s'agit de Vreni Hiltebrand. Son accent trahit son origine Suisse. Elle a bénéficié de l'aide de Jean-Paul Erman lui-même pour le construire, mais a prouvé sa technicité et son indépendance en accompagnant ses prestations d'un cor des alpes (une spécialité Suisse aussi) de sa fabrication dont elle joue personnellement, mais pas en tournant simultanément la manivelle...

 

 

Un autre orgue de Vreni reconnaissable au premier coup d'œil:

vreni.png

 

 

Claire est une des rares femmes ayant participé à l'un de mes stages. Elle y a assisté en Mai 2018, puis s'est lancée dans la construction d'un orgue selon les plans recommandés du moment, à l'époque 6 femmes seulement sur plus de 100 stagiaires avaient participé à mes stages, mais aucune ne m'avait signalé avoir terminé un orgue. Depuis Claire l'a enfin assemblé et il commence à jouer!

 

1) LES FLÛTES

 

Elle a bénéficié pour démarrer, d'un don. Les flûtes de Henri Lemarchal, dit HLM qui avait abandonné son orgue depuis plusieurs années.

Ces flûtes étaient des flûtes traditionnelles droites avec des vannes séparées et une entrée d'air sur l'arrière de la flûte.

 

 

Claire décide d'abord de les transformer pour y intégrer des vannes tangentielles avec une entrée verticale et une vis de réglage de répétition accessible par l'arrière. Ce qui signifie qu'il lui a fallut rallonger le noyau et modifier le parcours du tuyau d'alimentation en pied, plus rajouter la dérivation du capillaire et le siège de la vis de réglage. Ensuite il lui a fallut faire le capot de la VMT avec l'insert et sa vis pointeau, poser les membranes pour vérifier l'étanchéité et la manœuvre de chaque vanne. Les lèvres inférieures ont été conservées et quelques fois repercées.

 

DSC03952-R.jpg    DSC03953-R.jpg

 

 

2) LA SOUFFLERIE

 

Les  plans de la soufflerie sont ceux des plans qui permettent de faire pour le futur un Gavioli. Les pompes sont donc équipées de clapets de pompes accessibles ou démontables. Le collecteur intègre le distributeur. Le battant n'a pas encore les clapets de Gavioli.

Après avoir dans un premier temps équipé les pieds de flûtes de bouchon qui même après des couches de vernis et un collage des canons se sont révélés insuffisamment étanches, elle a modifié le distributeur pour finalement opter pour un démontage par tuyau en silicone  et canons laiton ce qui a imposé de coller une bande supplémentaire de contre-plaqué par dessus le collecteur. De toute façon une autre raison en faveur de cette méthode pour surélever les flûtes est venue s'ajouter; les vis de réglage était masquées par la planche de la réserve même complètement à plat.

 

DSC03959-R.jpg  DSC03958-R.jpg

 

DSC03960-R.jpg  DSC03961-R.jpg

DSC03963-R.jpg  DSC03954-R.jpg

 

3) LE CHEMIN DES CARTONS

 

Claire a opté pour un défilement de droite à gauche et une manivelle à droite tout en conservant le bord de référence coté flûtes.

Son chemin des cartons utilise une flute de pan à trous carrés,  réglable en largeur et hauteur conformément aux dernières modifications de l'article sur le sujet.

 

 

La boite de rouleaux presseurs aussi utilise les dernières modifications qui améliore les réglages de pression des ressorts de paliers de l'article sur la boite de presseurs.

 

Claire rencontre bien évidemment des difficultés et me pose de nombreuses questions mais refuse que je fasse le travail à sa place! Ce qui est tout à son honneur.

En ce lendemain de la journée des femmes je suis vraiment impatient de présenter le premier orgue de barbarie construit par une femme suite à un de mes stages.

 

Déjà suite à ses questions j'ai rédigé ou amélioré les articles suivants pour compléter le stage:

 définir son projet

Savoir dans quel ordre le construire

Les tests indispensables pour l’assembler

Après des moments d'enthousiasmes la déprime guette Claire qui rencontre un problème de flutes récalcitrantes. Mais la confiance règne...

 

 

Puis pour plus tard histoire de montrer que ça ne sera pas fini pour autant quand l'orgue va chanter, il faudra harmoniser, régler et stabiliser l'orgue en supprimant les bruits intempestifs, une phase souvent négligée qui est bien plus prioritaire que de passer immédiatement à la décoration.

 

Il reste la toute dernière ligne droite avant d'entendre le premier cri du bébé. Alors pour l'encourager voici la page de Claire qui va donc évoluer.

 



09/03/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 174 autres membres