L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

ordre d'execution de son projet

ordre.png
 
 
 
Après avoir répondu à une question posée en fin d'un stage je viens de faire un article sur le sujet " définir son projet". C'est à dire quelles sont les questions à se poser avant de se lancer dans les modifications d'un plan existant ce qui est le préliminaire avant de se lancer dans l'exécution à l'atelier: 
 
Mais immédiatement dans la foulée une autre question arrive...
quelle est la chronologie d'exécution? Ce qui est un autre problème et l'objet de cet article.
La réponse à cette dernière question est aussi principalement l'objet du stage.
 
Il faut commencer par  les flûtes, car cela fixe la largeur de la montre et donc la longueur du collecteur.
le nombre de jeux de flutes (si c'est votre cas) détermine la dimension du distributeur et par voie de conséquence celle du collecteur et donc la profondeur de l'orgue lui-même...

 

 
Pour les  flutes les parties à fabriquer sont:
les cotés et façades
les noyaux à vannes intégrées avec le siège de la vis pointeau en tube évasé
les lèvres inférieures creusées et à limées pour obtenir les lumières
le capot de vanne (en deux parties) et son insert avec la vis pointeau
les membranes
ici l'ordre est sans importance
puis il faut coller tout çà, l'ordre n'a pas d'importance non plus on peut commencer dans l'ordre des plus longues vers celles les plus petites ça permet de choisir dans les planches disponibles en fonction des longueurs résultant du bois raboté et coupé dans de la frisette après suppression des nœuds. il y a un article pour choisir son bois:
Qui dit d'ailleurs que la nature du bois n'a aucune importance...
 
Une fois les flûtes collées on peut égaliser les longueurs en gardant encore de la marge. les chutes sont mises de coté pour faire les moules de tampons.
On coule le  silicone des tampons dans les chutes de flûtes.
 on prépare les vis, les plaques et la vis avec son écrou et son entretoise pour faire les tampons.
 

il reste alors à limer les lumières pour faire sonner les flûtes en pratiquant l'harmonisation par réglage en lumière
Pour tester les lumières on peut faire sonner les flûtes en soufflant avec la bouche. Mais ce n'est pas recommandé! On peut plus surement tester avec un dispositif de production d'air comprimé pour les essais et tests sans  manivelle  celui de JCA :

 

testeur 2-R.jpg
 
ensuite on peut attaquer soit la soufflerie soit le chemin des cartons!
 
Je pense qu'il faut  continuer avec la soufflerie car pour tester les flûtes il faut de l'air, et disposer du chemin des cartons ne permet pas de progresser, car sans air on ne saura rien.
On commençe par le collecteur en fonction des flûtes.
Puis les nez et le bois des planches des pompes et réserve, le cuir des soufflets, des joints d'étanchéité et clapets et les éclisses en carton.
Puis le vilebrequin et ses supports sans oublier les bielles et ressorts pour finir par la manivelle et les poulies.
     Le collecteur

soufflets pour pompes et réserve, pliage, collage et calculs

charnières, articulations et paliers

l'étanchéité et démontage

Clapets de pompes démontables ou accessibles (conception)

clapets et soupape de surpression (méthode de pose)

Les bielles; longueur et conception des articulations

le vilebrequin et comment se passer de la soudure

les ressorts de réserve

L'ergonomie de la manivelle et de l'orgue

 

 

Donc pour finir la dernière partie sera le chemin des cartons
On peut alors passer au réglage des répétitions
 Influence du diamètre du trou de fuite sur les temps de réponses en ouverture et fermeture

diagrammeVMT.png

 

Dans le cas du carton pneumatique un « petit pont » de longueur inférieure à un minimum n'entraîne pas de coupure et la flûte joue en continu sur une suite de petits ponts. Le mode de réglage des répétitions est fonction des caractéristiques conjointes du relais et de la largeur de la flûte de pan qui doivent permettre de couper sur un pont et ne pas couper sur un petit pont. Les petits ponts des cartons pneumatiques font généralement 1.5 mm et les ponts normaux font 3.8 mm.

L'augmentation de la longueur (dans le sens du défilement) de trou de flûte de pan allonge le temps d'ouverture donc d'émission d'un son et il existe, d'un coté, une longueur de trou minimum pour la Flûte de pan pour permettre l'émission d'un son et pas de coupure sur petit pont, et de l'autre, un maximum, pour conserver une coupure sur « pont normal». Les noteurs sont donc obligés de faire un compromis pour obtenir une répétition sur des orgues de qualité moyenne et de ne pas pousser à la limite des possibilités techniques. D'un autre coté les facteurs d'orgue doivent au minimum obtenir ces répétitions pour un carton type (généralement offert par les noteurs à leurs clients) dont les trous de 3mm de long sont séparés par des ponts normaux de plus de 3mm généralement de 3.8mm. Donc une répétition tous les 6.8 mm ce qui correspond à 8.8 répétitions par seconde. 


Puis des non répétitions:

Il faut aussi ne pas couper sur les petits ponts, voir l' article sur les non-répétitions.

Ce problème ne se règle pas avec les vis de répétitions mais est fonction de la profondeur dans le sens de défilement du carton des trous de la flute de pan (de préférence à trous carrés)

 

En général dès qu'un carton semble sonner les constructeurs amateurs passent rapidement et prioritairement au décor de l'orgue. Alors qu'il y a encore toute une phase indispensable, longue et difficile, même avec un orgue qui est joliment décoré et qui "semble" jouer un carton de façon satisfaisante.

 Il faut alors harmoniser et stabiliser le tout en supprimant les bruits intempestifs: cette phase est souvent négligée et fait la différence entre un orgue réussi et ce que les constructeurs nomment "un bouzins" ou ce que Michel Fischer appelait une "caisse à savon".

 
Si on arrive à une incompatibilité il n'y aura pas tout à recommencer mais une partie ou l'autre et on choisira celle qui demande le moins de travail...
 
Arrivé là il y a encore:
le décor de l'orgue
la charrette
les tiroirs de cartons
les cartons
Mais c'est volontairement que je n'en parle pas de suite, pour ne pas vous décourager...
 ordre d'execution-R.jpg

 



24/04/2019
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 159 autres membres