L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

Les bielles; longueur et conception des articulations

bielle-R.jpg

 

 

Le dernier acte de  la construction de la soufflerie est la pose des bielles qui relient le battant au vilebrequin. Quelques fois un constructeur inexpérimenté qui a conçu ses plans ou simplement modifié des plans existants sans l'expérience de la construction arrive sur les forums avec un soucis connu et répertorié: plus longue la bielle bute en bas plus courte elle bute en haut il n'y a pas de longueur idéale possible...

 

En fait ce  soucis assez courant provient comme d'habitude d'un détail difficile à prévoir: l'épaisseur de l'empilement de la peau et des éclisses dans le fond des pompes.  Cette épaisseur n'est pas négligeable et doit être prise en compte dans la conception et donc dans les plans.

 

 

Un exemple pratique dans le cas du fond d'une pompe pliée, l'empilement des plis à l'endroit du recouvrement éclisses de fond et éclisses de coté, avec des peaux de 0.7 mm et des éclisses de 0.6 mm donnent:

(6*0.7)+(4*0.6)=7.8 mm auxquels il faut toujours rajouter 6 couches de colles et un peu de jeu sinon on va ressentir des points durs lors de la manœuvre de la manivelle. Ce n'est pas négligeable et cela réduit le débattement réel disponible en raison de cet empilement de 2 fois (haut et bas ) soit 16mm.

 

 

 Le  débattement du vilebrequin est généralement de 2*26=52 mm.

 

 

 Si on fait un dessin à l'échelle 1 pour une pompe "à la française" c'est à dire un battant entre deux planches, on constate qu'il faut pour tenir compte du débattement minimum de l'écart mesuré entre planches Dt (distance théorique), de la sur-épaisseur des plis S, de l'épaisseur du battant E et du débattement du vilebrequin Dr, on a alors les relations suivantes:

 

Dt=2S+E+Dr=16+15+52=83 mm entre la planche intermédiaire et la planche supérieure.

 

soit 83+30 mm pour la dimension hors tout des pompes (prises au droit de l'arrière des pompes) un peu plus si on veut avoir du jeu.

 

 

 

bielle calcul.png

 

 

La longueur des bielles est fonction de la position de l'axe du vilebrequin par rapport au collecteur, du débattement entre les planches des pompes comme indiqué dans le présent article. Ne pas tenir compte de ce détail peut conduire à refaire son vilebrequin avec un débattement plus petit donc une production d'air réduite, ou à refaire des pompes avec un écartement plus grand ce qui demande beaucoup plus de travail. 

 

Si vos plans sont corrects il reste à déterminer l'entraxe des articulations de la bielle:

on mesure la plus grande distance L1 avec le maneton du vilebrequin au plus haut et le battant au plus bas, puis on mesure la distance L2 avec le maneton au plus bas et le battant au plus haut. L'entraxe des articulations de la bielle est égale à (L1+L2) divisé par 2.

 

 

Pour les articulations, du coté maneton la bielle est préférentiellement coupée à l'horizontale pour avoir un accès facile par le dessus aux vis de montage:

 

 

 

 

Du coté du battant les constructeurs amateurs utilisent généralement l'articulation suivante:

 

Mais sur ce blog elle est abandonnée au profit des paulstras le calcul est différent puisqu'il n'y a plus à proprement parler d'articulation sur le battant:



 

Sa longueur est calculée avec la même méthode mais en mesurant la distance entre l'axe du maneton et la face supérieure du battant, par contre elle permet un réglage qui utilise le filetage dans le battant et la bielle. On peut donc la couper légèrement trop courte et jouer sur le filetage du paulstra pour l'ajuster ensuite .

 

Pour conclure si vous rencontrez des problèmes de point dur au passage d'un point mort haut ou bas ce n'est pas qu'un problème de longueur de bielle cela peut aussi provenir de l'écartement des planches des pompes qui est sous-estimé, si il n'a pas été tenu compte des surépaisseurs des plis du cuir lors de la conception des plans.

Il  faut aussi penser que la hauteur des éclisses est calculée en fonction du débattement.

 

Enfin depuis la prise en compte des clapets accessibles des pompes supérieures avec une prise d'air sur le passage des bielles, il n'est plus envisagé de profiller la section des bielles pour ne pas gêner le passage puisqu'on sait que l'aspiration a lieu quand la bielle est le plus éloignée de l'entrée.

 

bielle profilee.png

 

 



31/12/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres