révision d'un automate "la disparition" - L'orgue de barbarie de Bernard plan stage midi carton

L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

révision d'un automate "la disparition"

automatisation.png

 

Avant de construire des orgues de barbarie, je construisais des automates avec ma sœur. cette dernière a abandonné pour des raisons personnelle de santé. Mais on me demande de temps en temps d'en restaurer, d'en réparer ou plutot d'assurer une révision pour les faire fonctionner.

 

Je viens de restituer à Philippe Sayous le propriétaire, un automate de magie relativement ancien qui était très mal callé du point de vue des mouvements pour les cames on pouvait trop facilement deviner le trucage, il fallait retailler les cames pour éviter ces défauts. On voyait le mouvement de retournement du fond avant que la porte ne soit complètement fermée.

 

Le site de Philippe Sayous.

 

Je n'ai pas fais de vidéo avant mais seulement après:

 

 

Pour ce qui est du mécanisme interne:

 

 

J'ai conseillé de changer le moteur trop bruyant et son mode de fixation qui transmet les vibrations!

Il y a bien un bloc de caoutchouc entre le moteur et la caisse mais les boulons de fixation relient directement le moteur et la caisse, ce qui rend inopérant le rôle du caoutchouc anti-vibratoire.

fixation moteur.png

les photos du calcul de la taille des cames:

le diagramme espace / temps du cycle des mouvements:

 diagramme cames.jpg

 

 

le détail du report en transformation circulaire pour la forme et la taille des cames:

 taille cames.jpg

 

 

 J'ai conservé les cames de la main et respiration mais entièrement refais celles de la porte et de la cloison.

 

le calcul du déphasage en fonction de la position des genouillères formées d'un palpeur et d'un levier pour transmettre le mouvement au système d'ouverture de la porte, du mouvement de la main, du mouvement de respiration et de retournement de la cloison pour cacher ou montrer le personnage. Donc un système à 4 mouvements et 4 cames. La difficulté de calcul vient du fait que le calage du départ n'est pas aligné sur le même axe à cause de cette disposition.

 dépahsage des genouillières.jpg

 

Evidemment une révision n'est pas une fabrication neuve, il y a une foule de détails qui ont étés améliorés (rattrapage d'usures par exemple) et des défauts qui ont été conservés pour ne pas avoir à tout refaire ou restructurer. Pour refaire un automate neuf  le trucage à envisager devrait être  moins visible et surtout indétectable pour un observateur dans le public.

 

Pour moi le principal défaut de conception vient de la forme de la caisse:

car vue d'un observateur placé dans le public, la profondeur de la caisse peut paraître insuffisante à première vue. Mais cette caisse a un fond courbe et arrondi et on peut facilement concevoir qu'un tel fond permet la rotation du personnage surtout pour quelqu'un qui peut l'observer s'il est à la fois décalé latéralement et à une distance proche.

 

point de vue.png

Quand on connait les trucages des magiciens on sait qu'il existe une astuce pour montrer l'arrière même volontairement avec un fond plat au droit de la cloison arrière donc sans aucun espace disponible envisageable...

 

fond plat.png

 

Mais c'est le véritable secret d'illusionniste qui ne se partage qu'entre magiciens et que ne connaissait pas le fabricant d'automate initial...



02/09/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 132 autres membres