L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

les règles de VMC

les règles de VMC
les règles de VMC :

Les peaux en boursettes sont en place. Les canons de raccords vers les flûtes permettent le démontage des tuyaux PVC. Les vis de réglage des aigues sont visibles dessus, celles des basses sont accessibles par dessous.

Les canons des tuyaux de commande sont shuntés pour pemettre de vérifier l'étanchéité des VMC. La première propriété d'un orgue c'est le silence quand aucune vanne est ouverte. Ensuite on vérifie qu'à l'ouverture de chaque commande la flûte correspondante chante avec un débit suffisant puis au passage d'un carton de répétitions on vérifie la bonne répétition des vannes (temps d'ouverture et fermeture égaux) en jouant sur les vis de réglage.





Commentaires

  • Vibratone 21 messages

    Bonjour, c'est une belle étude de groupe,bravo pour les résultats, je n' emploie pas ce système, mais je suis parfois confronté à les réparer, ou à les réaliser pour d'autres amateurs d'orgues de barbarie, donc quand à investir pour quelques fraises ne coffret (GSB ou VPC) cela reste accessible pour les dimensions les plus courantes
    Cordialement ...

    • Vibratone 21 messages

      Bonjour, Je vois votre système à membranes où vous avez en fait un anneau découpé à la scie cloche et un trou central pour l'alimentation du tuyau... C'est un système qui demande une série de cloches différente et parfois des diamètres qui n'existe pas en cloches!! Comment je fait?
      j'ai un jeu de mèches à bois réglables en diamètre par une vis, pour percer le grand diamètre, puis je colle un tourillon du diamètre demandé au milieu , en le centrant par 3 petits coins , quand le séchage est terminé, je perce le trou central au diamètre demandé...Bonne journée