L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

L'orgue de barbarie de Bernard et Philippe

Le rassemblement de Rosny

rassemblement.jpg

 

L'idée d'organiser un rassemblement à Rosny-sous-bois avec les anciens stagiaires, les lecteurs de ce blog et les copains des autres rassemblements trotte depuis longtemps dans nos têtes.

Même si, deux personnes Bernard et Philippe, ça constitue déjà une équipe, c'est trop peu pour faire face à un tel défit.

 

Il existe déjà 2 rassemblements: Sarlat et celui des JTM.

Ce denier s'est un peu transformé pour devenir celui des BOB!

le premier incident a eut lieu à Muret ou l'équipe organisatrice a interdit à Michel Fischer de jouer avec l'orgue de foire qu'il a amené sous prétexte qu'il faisait trop de bruit sans même l'avoir entendu en le laissant dehors sans lui fournir le courant indispensable à son fonctionnement.

Puis après un moment de doute lors du rassemblement de Verdun Lauragais, l'organisation du rassemblement des JTM a connu des difficultés. il y a eut aussi le décès de Michel Fischer en 2015.

depuis Lusigny en 2019 la suite semble assurée pour plusieurs années.

réunir, loger et nourrir jusqu'à 60 personnes et plus, pendant un week-end, demande une logistique de plus en plus importante et contraignante, il est donc nécessaire de s'y inscrire à l'avance.

Je me suis proposé deux fois pour organiser ce rassemblement en 2016 à la fin de la Vrigne aux bois et en 2017 à la fin de la Possonière. Mais l'organisation a été confiée par vote à mains levées à un autre à chaque fois.

Las de réserver une salle auprès de ma mairie puis devoir décommander ensuite, plus des problèmes de santé pour moi et surtout Bernard, je n'ai pas renouvelé ma proposition ni en 2018 à Verdun Lauragais, alors que tous s'attendaient à une proposition de ma part.

En 2019 non plus à Lusigny puisque, depuis, la suite est largement pourvue pour plusieurs années ce qui a été annoncé à l'arrivée alors qu'aucun vote n'a eut lieu, une notion nouvelle mais actuelle de la démocratie...

De son coté le rassemblement de Sarlat a traversé une crise qui a bien faillit entrainer sa disparition, Bernard Caudroy ayant de graves problèmes de santé et Pierre Pénard ayant proposé sa démission à un moment, ainsi que l'équipe de "retour de manivelle" suite à des plaintes sur l'organisation des campingcar et les relations compliquées avec le public et les commerçants de Sarlat.

 

Par contre l'idée reste, mais pas sous la forme actuelle trop lourde à notre gout.

 

On se propose alors de repenser totalement l'organisation d'un rassemblement par rapport à ceux existants en simplifiant:

Une durée d'une unique journée, donc pas d'hébergement, sauf choix personnel. On a ici plus souvent qu'ailleurs la possibilité de passer une nuit chez un membre de la famille qui réside en région parisienne et les possibilités de logement en ile de France sont assez large.

un accueil matinal avec un café et croissant en libre service, avec des cafetières ordinaires en libre service aussi. Les premiers auront deux croissants et les derniers n'en auront pas, ça motivera pour arrivé tôt.

un apéro unique et simplifié dans des verres jetables mais écologiques parce que biodégradables, et là aussi pas de vaisselle ni casse possible.

Pas de repas sur place en salle, mais un seul repas du midi au restaurant à proximité, prix fixe et modéré, buffet à volonté, donc plus de tables et chaises à installer, pas de service à table, de couverts à dresser, de cuisinières ou cuisiniers pour préparer les repas, pas de vaisselle, pas de ménage, pas de recherche pour le menu de produits locaux (d'ailleurs le jambon et les champignons de Paris n'ont qu'un succès très modéré).

Chacun prend en charge le prix de son repas et sa boisson éventuelle selon son régime médical, ses allergies, sa religion, ses gouts.

Donc pas de frais à verser d'avance, pas de trésorier ni trésorerie pour les avances donc pas de gestion de chèques ou d'argent liquide, une simple gratuité sans même l'obligation de réserver.

Pas d'association donc d'obligation d'en faire partie, aucun frais d'adhésions.

 

 

Un prix de revient individuel réduit et surtout accessible à chacun. Du coup pas de complications pour proposer un prix différent si vous venez seul, en couple ou en groupe.

 

Le budget principal reste le déplacement pour ceux qui viennent de loin, comme dans les autres rassemblements.

La région Parisienne bénéficie d'une position centrale du réseau de circulation et de transport national. Il n'y a pas que la distance qui influence, il faut aussi prendre en compte le temps et la facilité de déplacement.

Les transports en commun y sont largement plus disponibles. Ce qui ne dispense pas de mieux organiser le covoiturage pour qu'il soit un peu plus pratiqué. Bien entendu les habitants de la région parisienne seront favorisés, c'est d'ailleurs le cas de la majorité des stagiaires. qui représentent aussi la majorité de ceux qui annoncent déjà leur intention d'y assister.

 

plan rencontre-R.png

 

Donc même si il n'est pas indispensable de s'inscrire, par contre, annoncer son intention de venir permet aux organisateurs de dimensionner l'accueil et c'est toujours une forme de politesse. Pour prévenir il faut nous joindre en utilisant la page contact et répondre aux sondages.

 

Ce n'est pas la durée qui en fait la qualité mais l'ambiance et l'ambiance résulte de l'humeur de ceux qui sont là!

 

bien faire.jpg critiques.png

 

Les râleurs, les mauvaises langues et les opposants s'abstiendront d'eux même de venir ils se reconnaitront, et bien sur, manifesteront leur mécontentement par leur absence.

 

 

seul.jpg

 

Les dernières contraintes sont:

- Trouver une salle auprès des élus locaux avec un parking assez vaste pour garer les voitures indispensables pour transporter les orgue, de préférence gratuite. On a déjà par deux fois eut l'accord sans l'utiliser.

- Trouver une date qui convienne au plus grand nombre qui soit compatible avec les dates de disponibilité de la salle locale. Une décision qui ne nous fait pas peur et qui ne va pas trop nous fatiguer, mais il est impossible de satisfaire tout le monde.

 

 

Le reste du programme sera à l'initiative des organisateurs: thème, spectacle, prestations des participants, invités surprise, conférence, cadeau original d'accueil, etc.. Là aussi on a des idées.

 

Au vu des expériences vécues il nous reste quelques incertitudes:

Doit-on inviter le public et dans quelles conditions? Car l'expérience montre que pour certains rassemblements la fréquentation du public a été une catastrophe, les sorties en ville ont d'autres inconvénients, car il faut d'une manière ou d'une autre annoncer l'évènement. Faute d'un plan de communication quasi professionnel personne n'est au courant, ce qui demande une véritable expertise locale, et pour finir la fréquentation est désertique.

 

Je n'ose envisager un spectacle d'amateurs non préparés avec des orgues qui jouent faux, des chanteurs ou "artistes" qui ne connaissent pas leur texte, des pannes de micro une sonorisation insuffisante ou excessive, avec un public représenté par le seul maire et au plus son équipe municipale, voire un unique journaliste comme je l'ai déjà vu à l'occasion d'un certain rassemblement.

Commençons doucement pour une première, on envisagera ce genre de prestations d'artistes amateurs ou professionnels plus tard.

 

Le but essentiel, se concentrer sur l'échange au sujet des techniques de construction, ce qui fait qu'il n'est même pas indispensable de venir avec un orgue de barbarie, mais avec des idées, des propositions ou des questions et sa bonne humeur.

 

 

 Dès les premières réponses du sondage initial une tendance se dégage un samedi du mois d'avril hors périodes scolaires!

Mais c'est comme me demander le 30 février car, pour tous les samedi du mois d'avril, il y a au moins une académie en période de congés scolaires...

Il faut tenir compte du calendrier de 2020 qui n'est pas encore dans toutes les mains ni toutes les consciences.

Du coup, le sondage concernant le choix des mois a été modifié, il n'y avait plus avril, ni juillet, ni aout.

C'est normal puisqu'on envisage un rassemblement d'amateurs qui gardent aussi les petits enfants pour les vacances. Le sondage ne permet pas de choisir une date précise, mais d'orienter le choix de la meilleure période. le choix définitif dépend aussi des disponibilités de la salle...

Comme dans les autres rassemblements on pourra se rencontrer la veille, le soir et même le lendemain pour ceux qui arrivent avant et ceux qui partent le lendemain ça ne change rien dans l'organisation. On pourra en profiter pour éventuellement changer de restaurant.

 

Pour l'instant on s'oriente vers un samedi de mai sans congés scolaires, à suivre...

 

 

 

rassemblement-national-jm.jpg
 



19/10/2019
15 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 159 autres membres